DSC 0116

ÉTAPE 1 : PRÉSÉLECTION 

Les candidatures sont ouvertes aux acteurs économiques des Hauts-de-France (entreprises et organisations), quels que soient leur taille et leur secteur d’activité, adhérents ou non de Réseau Alliances.

 

Plusieurs catégories :

> Espoirs de la RSE (Entreprises de - de 3 ans)

> Entreprises de moins de 100 salariés

> Entreprises de 100 à 500 salariés

> Entreprises de plus de 500 salariés

> Organisations

 

ÉTAPE 2 : SÉLECTION

Parmi les dossiers reçus, Réseau Alliances sélectionne les démarche RSE/RSO les plus matures au regard des critères d’évaluation.

 

ÉTAPE 3 : ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES/ORGANISATIONS SÉLECTIONNÉES JUSQU’AU JURY

Réseau Alliances accompagne les entreprises/organisations sélectionnées dans la formalisation plus détaillée de leur démarche RSE/RSO.

- Un rendez-vous entre Réseau Alliances et la structure permet d’approfondir la démarche RSE/RSO et d’identifier les Bonnes Pratiques emblématiques. Un dossier complet avec indicateurs de mesure est rédigé.

- Un atelier de préparation à la soutenance devant le jury est organisé avec tous les candidats.

 

ÉTAPE 4 : SOUTENANCE DEVANT LE COMITÉ D’AGRÉMENT

Chaque entreprise/organisation sélectionnée présente sa démarche RSE/RSO devant le jury qui attribue une note au regard des critères d’évaluation et décerne des mentions spéciales par catégorie.

Voici, à titre indicatif, les critères dévaluation :

Catégories Entreprises et Organisations

  • Authenticité : volonté claire de l’entreprise/de la structure, démarche RSE/RSO intégrée dans la stratégie
  • Qualité de Gouvernance : relation avec les parties prenantes
  • Caractère innovant de la démarche
  • Contribution aux performances économiques et sociales et/ou environnementales et/ou sociétales (création emplois, insertion, handicap, seniors, public précarisé, économie circulaire, formation, éducation, précarité énergétique…)
  • Caractère d’exemplarité et effet d’entrainement
  • Pérennité : la démarche RSE/RSO s’inscrit dans la durée

Les critères sont appréciés différemment pour les entreprises de la catégorie « Espoirs de la RSE » du fait qu’elles n’ont que 3 ans maximum de recul sur leurs indicateurs :

Catégorie Espoirs de la RSE

  • Raison d’être de l’entreprise répond à des enjeux de développement durable (santé, alimentation, mobilité, emploi, bien-être, énergie, éducation, culture etc.)
  • Stratégie s’appuyant sur les principes des nouveaux modèles économiques (Innovation Sociale et/ou Economie de la Fonctionnalité et de la Coopération)
  • Qualité de Gouvernance : relation avec les parties prenantes
  • Caractère innovant de la démarche
  • Pérennité : viabilité de l’entreprise 

 

LE COMITÉ D'AGRÉMENT 2019

 

Présidente : Thérèse LEBRUN - UNIVERSITE CATHOLIQUE DE LILLE

Membre d’honneur : Bruno LIBERT - RESEAU ALLIANCES

Daniel BARNIER – PREFECTURE DU NORD

Jean-Michel LEHEMBRE – CVP France

Laurent de JEKHOWSKY – DIR. REGIONALE                         DES FINANCES PUBLIQUES

Tristan-Guirec LEPOUTRE – CLAYRTON’S

Marion de SÈZE – BWV ASSOCIES

Marie LIBERT – HUMANIS

Christophe DEBOFFE – NEOECO RECYCLING

Gérard MEAUXSOONE – MEO

Rodolphe DEBORRE – RABOT DUTILLEUL

Audrey MICLARD – KILOUTOU

Geert DEMUIJNCK – EDHEC

Xavier MIRABEL – SPI MANAGEMENT

Rémi DHERBECOURT – KEYMAN

Frédéric MOTTE – CEDRES INDUSTRIES

Jean DUFOREST – IDKIDS

Fanny OLIVEIRA – FLEXINEO

Philippe KUHN – CAISSE D’ÉPARGNE HAUTS-DE-FRANCE

Yann ORPIN – CLEANING BIO

Marie-Hélène FOUBET – GROUPE SIA

Jacques PERROCHAT – SCHNEIDER ELECTRIC

Anne-Sophie GELLEZ – REGION HAUTS-DE-FRANCE

Mathias POVSE – EDF

Alexandre HERBEAU – AXIS EXPERTS CONSEILS

Jeff SQUALLI – ECODAS

Hervé KNECHT – ALTEREOS

Philippe VASSEUR – RESEAU ALLIANCES

Caroline LE DANTEC – CITEO

Laurent VITOUX – ORANGE NORD DE FRANCE

Odile LE VEN – MAISONS ET CITES

Arnaud LEFORT – INDELEC  
Pascal BOULANGER - ENTREPRISES & CITES