« Textifloor propose aux entreprises une solution innovante et éco-responsable pour les revêtements de sols : le Flooring Management qui associe maintenance et recyclage »

 

Thomas Letiers2

 

Pouvez-vous nous présenter Textifloor ?

Créé en 2012, Textifloor propose aux entreprises une gestion longue durée des revêtements de sols qui intègre à la fois la fourniture, la pose, la maintenance et le recyclage du revêtement. Cette solution globale permet à nos clients de conserver un sol toujours impeccable, sans contrainte et avec une gestion financière maitrisée.

Après des études d'ingénieur textile et une dizaine d'année passée en entreprise, je me suis lancé pour développer un concept qui n’existait pas encore en France : le Flooring Management. Il se caractérise par 4 étapes :

· Le conseil personnalisé : bureaux d’entreprise, hôtels, magasins ou centre de congrès, nous proposons un revêtement de sol adapté à son usage ou à l’ambiance souhaitée en sélectionnant la matière (textile ou PVC), le coloris, les qualités acoustiques, etc.

· La fourniture et la pose : nos revêtements de sols sont composés de matières premières bio-sourcées ou recyclées (classés A selon le Grenelle de l’Environnement) et la pose s’effectue sans colle, avec des adhésifs qui n’émettent aucune odeur ni pollution de l’air.

· La maintenance : les parties abîmées ou tâchées sont remplacées par des dalles ou lames issues de la même série de fabrication grâce à notre stock de remplacement.

· Le recyclage : les anciennes dalles sont recyclées auprès de filières adaptées pour le textile et le PVC. Certaines dalles sont réutilisées comme protection lors de nos chantiers ou même données auprès d’associations lorsqu’elles sont en bon état.

Concrètement comment se traduit la RSE dans votre entreprise ?

La RSE s’inscrit pleinement dans le projet de Textifloor dès sa conception : depuis le choix de nos revêtements bio-sourcés au recyclage complet des dalles abîmées. D’autres actions complètent  ces principes d’éco-conception et d’économie circulaire : le tri de nos déchets (cartons et plastiques), le don des palettes en bois pour des projets d’école, les relations de confiance avec les partenaires et sous-traitants, l’achat de matériel adapté pour faciliter les conditions de travail des poseurs, etc. 

Comment avez-vous connu Réseau Alliances ?

En veille sur des bonnes pratiques à valoriser, Réseau Alliances m’a proposé de candidater aux Trophées de l’Economie Responsable en 2014. Remplir le dossier de candidature a demandé beaucoup de travail mais cela a été l’occasion de se poser les bonnes questions sur le modèle économique. J'ai ensuite participé aux ateliers de l'Economie de la Fonctionnalité et de la Coopération. J’ai trouvé ces ateliers très intéressants ; d’une part pour la rencontre avec les autres chefs d’entreprises issus de secteurs très différents mais partageant les mêmes problématiques, et d’autre part pour son approche « coaching » : ensemble on travaille sur les modèles économiques de  chacun. Dans mon cas, l’enjeu était de repenser mon modèle d’entreprise pour augmenter le chiffre d’affaire en utilisant moins de matières premières et en développant davantage de services et de conseils.

Aujourd’hui, au sein du groupe « Jeunes Pousses » qui se réunit une fois par mois, je partage avec d'autres jeunes entrepreneurs des pistes de collaboration. Par exemple, dans le cadre du déménagement d’un client et de l’organisation de visites des futurs locaux pour ses salariés, j’interviens pour présenter les revêtements de sols et ma démarche éco-responsable. J’ai ainsi proposé à l’entreprise de faire appel à Les Paniers de Léa pour prévoir un temps convivial autour d’un pot composé de produits locaux, frais et sains. Cette collaboration fait sens pour nous mais aussi pour l’entreprise et sa démarche RSE.

Qu’est ce que les Trophées de l’Economie Responsable en 2014 vous ont apporté ?

Avant tout une forte visibilité et crédibilité. Cette reconnaissance m’a permis de décrocher mon premier gros contrat pour le siège de la Caisse d’Epargne Nord Europe installé à Lille. Être lauréat des Trophées garantit le sérieux de notre démarche RSE et a sans aucun doute joué en notre faveur auprès de la Caisse d’Epargne Nord Europe, qui est d’ailleurs partenaire des Trophées.

Quelle est la plus-value de Réseau Alliances selon vous ?

Réseau Alliances est le réseau spécialiste de la RSE. Au delà de cette expertise, c’est l’effet réseau qui est un vrai plus : les adhérents se rencontrent, échangent et travaillent ensemble autour de problématiques communes. Il y a une confiance qui s’instaure rapidement entre chefs d’entreprise  car les valeurs sont partagées. C’est un éco-système qui facilite la coopération et permet même d’élaborer une réponse groupée et plus pertinente auprès de client.