biloba

"Consommer autrement, de façon responsable, moins gaspiller… De plus en plus de Lillois s’y essaient, comme Mademoiselle Biloba, avec ses ateliers de fabrication de cosmétiques.

Et si le meilleur moyen de consommer autrement consistait à tout produire soi-même ? Les ateliers de Mademoiselle Biloba se limitent à la fabrication de cosmétiques (et à l’occasion de liquide vaisselle et de bougies), mais Pauline Dehecq, leur initiatrice, est consciente de leur portée alternative.

« Je veux bousculer les cosmétiques chimiques, transmettre des connaissances et sensibiliser les gens à ce qu’ils mettent sur leur peau », énumère la trentenaire valenciennoise." 

Lire la suite sur lavoixdunord.fr