L'assureur Aviva souhaite au travers de son action appelée "La Fabrique Aviva" soutenir le développement de l'économie sociale et environnementale et être un catalyseur de l'innovation citoyenne. 

La Fabrique Aviva permet aux entrepreneurs de faire connaître leur bonne idée via un site internet dédié et d’emporter l’adhésion du grand public. Tous les Français sont ensuite invités à voter pour les projets les plus convaincants.

Cette année, la Fabrique Aviva pour sa 4ème édition fait peau neuve avec 4 thématiques emblématiques : Alimentation & la santé - Environnement & transition énergétique - Inclusion & emploi - Assurance responsable & prévention.

Parmi tous les projets, 3 adhérents au Réseau Alliances concourent à cette 4ème édition !!

Découvrez-les et votez pour leurs projets innovants et utiles (limite des votes : le 3 juin) :

NUTRI'EARTH

SHARE

STIRRUP

"En mai 2016, Quentin Oustelandt a cofondé Energic avec Alexis Delepoulle, ex-dirigeant du groupe industriel Pouchain. Installée dans les locaux du Village by CA Nord de France à Euratechnologies, cette start up a développé une application mobile qui sensibilise les salariés à la performance environnementale. (...) L'appli proposée par Energic se veut ludique. "L'idée n'est pas de culpabiliser les collaborateurs mais d'accompagner chacun à son rythme" précise Quentin Oustelandt. Energic y met à disposition des salariés des informations environnementales de leur entreprise : consommation d'électricité, d'eau, nombre de photocopies réalisées, kilomètres parcourus en voitures, ect."

Plus d'infos sur leJournaldesEntreprises

Sophie Bellet a fondé, en 2013, à Roubaix, l’hôtel d’entreprises Be Square, qui propose 26 bureaux individuels et six salles de réunion. Peu à peu, elle tente de sensibiliser ses clients à la démarche "zéro déchet", grâce à des mesures concrètes. 

Comment en êtes-vous venue à mettre en place une démarche "zéro déchet" au sein de Be Square ?

Sophie Bellet : J’ai adopté le "zéro déchet" chez moi depuis un certain temps déjà et je me suis aperçue que, dans mon entreprise, beaucoup de choses allaient à l’encontre de mes valeurs. Nous limitons déjà nos déchets : tous nos papiers sont recyclés et nous n’utilisons ni bouteilles en plastique, ni gobelets jetables, remplacés par des verres et des tasses. Cinquante personnes travaillent au quotidien sur le site, et le chiffre peut monter beaucoup plus haut, quand nous accueillons des séminaires. J’ai donc réfléchi à la manière dont nous pouvions repenser nos habitudes et nos achats pour aller plus loin, sans imposer trop de contraintes à nos clients. J’ai commencé à mettre en place davantage de choses, pour essayer de me rapprocher du "zéro déchet", même si le résultat n’est pas parfait.

Retrouvez la suite de l'interview sur lejournaldesentreprises.com

Récemment à Arras, la CCI Artois a reçu les traditionnelles «Rencontres régionales de l’économie» qui, chaque année, permettent de prendre le pouls de l’économie régionale et locale au travers de l’enquête de conjoncture réalisée par la Banque de France et par la direction des études de la CCI de région. Nouveauté cette année : un focus spécifique sur la situation économique du monde agricole, éclairé par l’intervention d’Hélène Grandclaudon, chef de service Études de la chambre d’agriculture Nord – Pas-de-Calais.

La région Hauts-de-France représente 6,2% des établissements régionaux, 2% de la valeur ajoutée brute régionale et 1,8% de l’emploi régional. C’est «a priori une petite région agricole avec 24 000 exploitations agricoles, 2,1 millions d’hectares de surface agricole, 2,1 milliards d’euros de valeur ajoutée nette». Mais, «en réalité, la région est une puissance agricole avec des exploitations particulièrement performantes (1re région pour la valeur ajoutée nette par actif), 67% du territoire valorisé par l’agriculture (8e région par sa superficie cadastrée, région la plus densément peuplée derrière l’Ile-de-France, mais 1re région par l’importance de la surface agricole dans le territoire)». Plus d'infos sur gazettenpdc.fr

 

ADEME recherche un(e) stagiaire «Marketing et constitution d’une base de données contacts » pour sa direction régionale Hauts-de-France.   

Intégrer l’ADEME aujourd’hui, c’est être au cœur des enjeux environnementaux de notre société - Opérateur clé des débats sur la transition énergétique et écologique, ainsi que des Investissements d’Avenir, l’ADEME participe activement au déploiement des politiques publiques dans les domaines de l’environnement, de l’énergie et du développement durable.

Ainsi la Direction régionale Hauts-de-France est acteur et contributeur de la Troisième Révolution Industrielle (TRI)/Rev3, animée par la Région et la Chambre de Commerce et d’Industrie Régionale, en soutenant un nouveau modèle économique basé sur la transition Energétique et Ecologique, source de création d’emplois locaux.

Pour cela, l’ADEME mobilise et accompagne les acteurs socio-économiques (collectivités, entreprises…) et les citoyens en les aidant à agir contre le changement climatique, pour la transition écologique et énergétique.

Aussi, nous cherchons au travers une démarche marketing à valoriser et à faire mieux connaître auprès de ces acteurs notre offre d’accompagnement technique et financier.  

 

Cette stratégie vise entre autres à mieux diffuser nos informations auprès de nos contacts en développant un outil de type CRM/GRC (Gestion de la Relation Client). Ainsi, l’objectif de ce stage visera à :

- identifier auprès des membres de l’équipe et de ses partenaires les fichiers contacts ;

- réaliser un benchmark des outils existants (gratuit ou payant) de type CRM/GRC permettant de gérer et d’exploiter une base de données (BDD) de nos contacts (ex : édition de fichiers contacts personnalisés) ;

- définir la procédure pour enrichir et mettre à jour cette base de données.

 

Parallèlement à ce travail, nous construisons une stratégie de communication associée aux « Moments et Lieux de vie ». L’objectif est de favoriser la diffusion de nos messages auprès du grand public en étant attentif au bon moment (« Moments de vie ») et au bon canal (« Lieux de vie ») pour enclencher et accompagner le passage à l’action.

Nous vous invitons à rejoindre l’équipe de la Direction Régionale Hauts de France pour participer à la mise en œuvre de cette stratégie marketing.

Cette mission s’effectuera dans le cadre d’un stage rémunéré de 6 mois basé à Douai.

Vous avez intégré une formation de communication, de marketing ou toutes autres cursus spécialisé dans la gestion de BDD. Vous disposez de connaissances dans le domaine de l’environnement et possédez également un intérêt pour les domaines d’intervention de l’ADEME. Vos capacités d’analyse, de rédaction et organisationnelles ainsi que votre sens du travail en équipe seront un atout pour ce poste.

Merci d’adresser votre CV + Lettre de motivation à l’adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. en mettant en objet de votre mail : “Stage Marketing”


H'up entrepreneurs est à la recherche d’un(e) Animateur(-trice) régional(e) h’up Hauts-de-France à partir d’avril 2019 dans le cadre de son partenariat avec Kangooroo et de l’ouverture d’une antenne dans la Région Hauts-de-France.

Vous avez envie de vivre une expérience d’entrepreneuriat social au service de talents en situation de handicap, au sein d’une structure à taille humaine, dynamique et agile ?

Vous vous voyez comme un entrepreneur social / chef de projet dans l’ESS, et avez envie de mettre votre énergie au service du développement d’un projet ambitieux ?

Cette offre est pour vous !

+ d'infos & candidatures > https://bit.ly/2Oo1938 

Le bailleur social Vilogia a décidé de se projeter sur 2050 en testant puis adoptant la démarche EnergieSprong, qui promet la rénovation "zéro énergie".

Découvrez sur Batiactu quelques explications avec Fabien Lasserre, responsable du pôle innovation technique.

Depuis le 28 janvier 2019, Ilévia remplace Transpole.

Bien plus qu'un simple changement de nom, c'est un réseau totalement nouveau qui est proposé aux usagers du tramway, du métro et du bus.
La promesse étant d'adapter le réseau aux nouveaux besoins en termes de transports, le covoiturage, la 4G dans le métro, les horaires élargis ou bien encore le transport sur réservation sont mis à l'honneur. 

Des nouveautés sont présentes sur l'ensemble du réseau, mais certaines concernent plus particulièrement les Lillois.

Plus d'infos sur le site de la Ville de Lille

Bonne nouvelle pour la Mobilité en Hauts-de-France !

Le conseil régional des Hauts-de-France a voté une aide pour les particuliers qui souhaitent convertir leur voiture au carburant bioéthanol. 

L’aide en question, un million d'euros au total, est entrée en vigueur au premier janvier 2019. Pour la demander, il suffit de s’inscrire sur internet sur le site des Hauts-de-France.

Concrètement, la région va prendre à sa charge le tiers du coût d’installation du fameux boîtier qui permet à certains véhicules essence de fonctionner au bioéthanol.  

Plus d'info sur 20minutes.fr/lille