leroy merlin

Vendre des produits, certes. Mais aussi de plus en plus de services : le troisième acteur mondial du bricolage déploie depuis son siège nordiste (Lezennes) une application, Enki, capable d’interconnecter les différents objets connectables d’une maison, quelles que soient leurs marques et leurs versions technologiques.

L’application, gratuite (disponible sous Android ou sous iOS), a été discrètement lancée pour les smartphones en avril et dans le monde du marketing numérique. Avec déjà 15 000 téléchargements dont un tiers d’usagers quotidiens, c’est déjà un succès.

Bien sûr Enki ne s’adresse pas à tout le monde en ciblant les propriétaires de logements modernes, familiers avec l’esprit domotique des appareils automatiques. Mais les études de marché auprès des clients concernés dans les magasins Leroy Merlin ont été unanimes : la demande est forte et réclame une offre nouvelle pour une partie des 24 millions de foyers français. Plus d'infos sur lavoixdunord.fr