VDN

On ne naît pas dirigeant, on le devient… En tout cas, diriger une entreprise et ses hommes est un vrai métier, auquel le Cepi management « entraîne » depuis 65 ans. Créé en 1953 par les industriels régionaux pour former leurs futurs cadres dirigeants, le Cepi a vu passer dans ses formations quelques-uns des plus grands noms du patronat régional : Guy Roquette, Éric Derely (président du groupe Sergic), un certain Gérard Mulliez, mais également Frédéric Motte (président du MEDEF Hauts-de-France, patron du groupe Cèdres), Olivier Tommasini (ancien président de la Fédération du bâtiment), Jean-Luc Soufflet (IDKIDS) ou encore Fabien Derville (Mobivia)… Tous sont passés un jour dans les allées boisées du Cepi à Marcq-en-Baroeul, pour y suivre une formation. Depuis 1953, ce sont plus de 50 000 participants, cadres et dirigeants, près de 2 000 par an, qui ont poussé les portes de cette structure unique en son genre. Et l'école continue d’attirer les futurs dirigeants en quête de valeurs fortes. + d'infos sur lavoixdunord.fr