environmental protection 683437 640

 

De nouvelles start-ups naissent quotidiennement avec des idées innovantes pour intégrer le développement durable à leur activité. Finance à impact, traçabilité des matières premières, éco conception : la RSE fait partie de leur ADN dès la création ! Focus sur notre sélection de 7 start-ups prometteuses qui intègrent la RSE dans leur modèle économique.

Toutes ces entreprises ont d’ailleurs été récompensées par les Trophées de l’Économie Responsable 2019 de Réseau Alliances dans la catégorie « Espoirs de la RSE ».

 

Développer des concepts de finance solidaire

 

p31 ELECOCITE photo illustr crédit Elécocité

Dans le domaine de l’innovation sociale, les start-ups ont véritablement un rôle à jouer dans la création de concepts d’entreprises afin de résoudre une problématique sociale ou environnementale. C’est sur cette dynamique que Nicolas Milko et Philippe Couche ont créé en 2017 l’entreprise Élecocité avec la conviction qu'il faut permettre aux consommateurs de s'approprier leur avenir énergétique.

 

Élecocité est un fournisseur d’électricité mais ce qui fait sa particularité c’est sa dimension citoyenne ! Chacun de ses clients à l’opportunité de choisir un projet de transition énergétique que sa consommation va financer. On appelle cette idée ingénieuse la démarche du « bill-funding », ainsi l’entreprise consacre 2 à 10% de son chiffre d'affaires directement au financement de projets de transition énergétique en France ou en Afrique.

                                                                                                                                     Crédit photo : Élecocité 

p33 NOIRET PATRIMOINE illustr crédit Florian Carly

 
La finance solidaire peut même s’illustrer dans des domaines où ne l’on l’imagine pas comme dans la gestion de patrimoine. C’est le cas avec le cabinet de conseil Noiret Patrimoine ou quand l’investissement revêt des dimensions éthiques. Cabinet familial de conseil en gestion de patrimoine, Noiret Patrimoine s’est toujours voulu atypique en se spécialisant, dès sa création en 2016, dans la finance solidaire et le partage du profit.

 

Noiret Patrimoine accompagne ses clients à soutenir divers projets concrets pour l’insertion sociale, l'aide au handicap ou la lutte contre les discriminations. Le cabinet va même plus loin que la seule finance responsable puisqu’il finance directement des entreprises ESUS (Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale) non cotées !

Crédit photo : Florian Carly


Se mettre au service de l'environnement
                                                                                                  

Face au réchauffement climatique et aux crises écologiques que subissent nos sociétés, le monde entrepreneurial doit plus que jamais diminuer son empreinte environnementale. Cet enjeu, de nombreuses start-ups l’ont compris et ont décidé de consacrer leur activité à ces nombreux défis écologiques. L’entreprise Volt par exemple s’est donnée la mission d’accélérer la transition énergétique des sociétés industrielles et logistiques du territoire. Créée en octobre 2017, la start-up aide notamment les industriels qui n’ont pas encore sauté le pas à faire des économies d’énergie et garantie un retour sur investissement avec une rentabilité immédiate !

Son offre se base sur les principes de l’Économie de la Fonctionnalité et de la Coopération. Connaissez-vous ce concept ? Il s’agit de passer de la vente classique de biens ou de services à la vente de solutions intégrées fondées sur une performance d’usage.  

 

p32 NIIJI photo illustr crédit Pitinome collectif Œil

C’est notamment le cas pour la start-up Niji qui base son activité sur un développement économique vertueux pour l’environnement. Sa créatrice Céline Scavennec est partie d’un constat : aujourd'hui, on se fait livrer un repas en 2 clics, on achète à emporter mais hélas, tout est servi dans des emballages jetables qui sont une véritable menace pour la planète. Elle décide donc en 2016 de créer le service « Eat and back », une lunchbox réutilisable et consignée, livrée aux professionnels pour remplacer le tout jetable.

 

Afin de faciliter le passage vers le « zéro déchet » Niji propose une offre comprenant la location de lunchboxes, associée à une application de consigne numérique et de gestion de stock. Les box peuvent même être co désignées avec le logo de l’entreprise !  

 

 

  Crédit photo : Pitinome - collectif Oeil 


Innover pour répondre à des enjeux de société et créer du lien social 

Dans le champ lexical de la start-up on trouve le concept de la disruption, c’est-à-dire innover de manière inédite et chambouler un secteur d’activité. La start up Nutri’Earth n’est pas étrangère à cette notion puisque qu’elle souhaite révolutionner le secteur de la nutrition des personnes âgées grâce… aux insectes !  Concernée par la problématique grandissante du « bien vieillir », Nutri’Earth développe des farines alimentaires pour la prévention de pathologies à forte prévalence chez les personnes âgées, grâce au Té

nébrion meunier, naturellement riche en nutriments difficiles à trouver dans l’alimentation. De plus, leur élevage et leur production s’inscrivent dans une démarche durable et l’impact environnemental est faible !

 

p35 Illustration ORIENTOI DEVRépondre à des enjeux de société c’est aider toutes les générations, les personnes âgées comme les jeunes en quête de sens. Pour cela, la start up Orientoi, incubée à Euratechnologies et créée en septembre 2017, a eu l’idée d’élaborer un outil ludique d’aide à l’orientation par le jeu. À l'initiative de ce projet humain et positif : Sophie, experte en ressources humaines dans le domaine de l'orientation et Kévin, docteur en Traitement du signal, analyste de données et expert en Machine Learning (une spécialisation d’Intelligence Artificielle).

 

Ils sont convaincus que pour bien s'orienter, il faut bien se connaître. Leur application propose des mini jeux conçus pour mettre en avant aptitudes, savoir-être et valeurs du joueur. Le système sélectionne alors un métier pertinent par rapport à la personnalité découverte. Après un an d’existence, plus de 3 000 personnes ont été accompagnées !

Crédit photo : Orientoi Dev

p36 SHARE SMILE Photo illustr 1 crédit Share Smile
Et enfin, si vous louiez vos équipements sportifs plutôt que de les acheter ? C’est l’idée ingénieuse de la start-up Share & Smile. Son fondateur, Clément Hostache, ancien salarié de Décathlon, s’est rendu compte dans son entourage que l’obligation d’achat de matériel sportif était le principal obstacle à la pratique quotidienne du sport. C’est en été 2017 qu’une évidence le  frappe : il est possible de faciliter l’accès à la pratique sportive en mettant le matériel en commun. Il créé alors Shareathlon, une plateforme gratuite de partage de matériel de sport ouverte à tous.

 

De quoi créer du lien social et contribuer à la santé publique ! L’appli propose aussi du prêt intra-entreprise et un compte pro pour les magasins de sport ayant déjà un parc de prêt de matériel. En octobre 2018 Share & Smile est même devenu un service partenaire de Décathlon.


Crédit photo
: Share & Smile 

 

Vous voulez en savoir plus sur les démarches des entreprises récompensées par les Trophées de l'Economie Responsable 2019 ? Retrouvez leurs Bonnes Pratiques en détails sur www.bipiz.org.