RSE-concept-flou

On le sait, la RSE est désormais une tendance forte de la stratégie des entreprises. De plus en plus d’entreprises développent une stratégie RSE, se dotent d’un département RSE et d’un reporting RSE (qui est désormais obligatoire pour les grandes entreprises depuis les Lois Grenelle). Avec l’émergence des problématiques environnementales et sociales, la RSE devient de plus en plus tendance ! En effet, les consommateurs semblent attendre des entreprises qu’elles s’engagent sur les sujets de protection de l’environnement et sur les problématiques sociales.

Mais malgré cet engouement, la RSE reste un concept flou ! Comme le révèlent plusieurs études récentes, la plupart des professionnels ont encore du mal à saisir ce qu’est la RSE, à comprendre quels en sont les enjeux et les implications, à en mesurer l’intérêt stratégique. Et de ce fait, la RSE n’a pas encore pris toute sa place dans la vie des entreprises. 

C’est le 2ème Baromètre dédié à la RSE “L’entreprise responsable : ce sont les salariés qui en parlent le mieux” (publié par ekodev, Des Enjeux et des Hommes et Viavoice), qui le révèle : la RSE est encore un concept flou, dont les définitions et l’utilité sont encore mal connues des professionnels. Dans le baromètre, on apprend notamment que 66% des sondés (1003 salariés d’entreprises françaises de plus de 250 employés interrogés en août 2016) ne savent pas donner une définition de la RSE. Parmi les 34% qui se prononcent sur cette question, ils ne sont que 3% à avoir une vision globale de la RSE, incluant les dimensions environnementales, sociales et économiques.

À cause de cette méconnaissance de la RSE, la plupart des salariés et des professionnels n’ont pas conscience qu’elle est un vrai enjeu stratégique. Ils ne sont que 20% à voir un lien entre RSE et performance globale de l’entreprise. 57% des salariés considèrent même que la RSE dans leur entreprise est “au mieux anecdotique”, 19% qu’elle n’est qu’un “concept à la mode”, et 9% qu’elle est une “notion abstraite sans lien avec les métiers”.

Résultat ? À peine la moitié des salariés disent adhérer à la stratégie RSE de leur entreprise ! Ce manque d’engagement et d’implication dans la RSE de la part des salariés pose évidemment problème : on sait que l’engagement des salariés dans la RSE est un vecteur indispensable de son efficacité ! Lire la suite sur E-RSE 

D'ailleurs, Réseau Alliances peut vous aider à impliquer vos salariés dans votre stratégie RSE et vous propose un cycle de formation dès avril 2016. Plus d'infos