"La RSE fait partie de l’objet social de la structure depuis sa création. Tant l'objectif en lui-même que la manière d'y parvenir."

 

gecco julien pilette

Pouvez-vous nous présenter Gecco ?

Gecco conçoit et souhaite déployer des boucles de recyclage locales permettant de transformer les déchets de la restauration en énergies renouvelables pour les territoires (biodiesel, biolubrifiant, biocombustibles, buchettes de chauffage). Actuellement notre axe majeur concerne la valorisation des huiles alimentaires usagées en Biodiesel de 2e génération par un procédé éco-conçu. La filière sera effective en 2017 sur les Hauts-de-France avec la ville de Lille comme utilisateur final du biodiesel.

 

Comment se traduit la RSE au sein de votre entreprise ?

La RSE se traduit au sein de Gecco à plusieurs niveaux : 

> Economiques

Les activités de collecte et de valorisation sont rentables et permettent de consolider des emplois, comme l'attestent nos résultats depuis 2007. Gecco cherche maintenant à produire, transformer et consommer localement.

> Sociaux / Sociétaux

La valeur ajoutée de l’entreprise est de créer de l’emploi, améliorer les conditions de travail et développer la recherche au profit de l’environnement, et non à maximiser la rémunération du capital. C’est en ce sens que Gecco est pleinement un projet d’économie sociale et solidaire.
L'objectif est aussi de permettre aux collectivités territoriales de répondre à la transition énergétique tout en leur assurant une résilience en maîtrisant les coûts futurs (besoins énergétiques pour les transports publics) et créant de l'emploi local.

> Environnementaux

C’est l’objet même de la structure : valoriser localement des déchets en énergie. Alors qu’une grande partie des huiles de fritures usagées pollue les eaux ou est incinérée, Gecco la valorise dans des filières permettant la réduction de la consommation des énergies fossiles.

La RSE fait partie de l’objet social de la structure depuis sa création. Tant l'objectif en lui-même que la manière d'y parvenir.

Dans chaque décision stratégique et commerciale, nous prenons en compte les aspects sociaux et environnementaux comme filtre final avant une action. Nous privilégions toujours pour les achats des produits recyclés, et/ou des producteurs locaux.

Nous avons identifié le dialogue permanent avec nos parties prenantes comme étant un facteur clé pour le succès de notre projet. Gecco étudie le principe de l'holacratie testé de manière informelle pour le moment. Il s'agit d'avoir des collaborateurs sur chaque métier qui ne sont plus exécutants mais référents. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, cela ne tire pas vers le bas les salariés qui choisiraient les voies les plus faciles mais les motive à relever des challenges. A chaque réussite, ils sont donc pleinement félicités non pas uniquement sur le résultat mais aussi sur le choix qu'ils ont assumé jusqu'au bout.

Gecco a choisi d'établir le dialogue en fonction des modalités suivantes :

> L’Assemblée Générale

L’AG Ordinaire se réunit une fois par an pour présenter aux associés les résultats de l’année passée et les orientations à venir, prendre en compte leurs propositions et demandes et procéder au vote sur les résolutions.

> Comité de Direction (CODIR)

Le Comité de Direction, réuni tous les mois, existe de manière formelle depuis Juin 2013 et officialise le comité mis en place depuis fin 2012. Il réunit le Gérant, Julien PILETTE et Michel MILLARES (le responsable innovation et QSE, associé depuis la création). Sur la base des tableaux de bords et des retours d’informations et de consultations venant du Comité Stratégique et des Réunions Mensuelles, le CODIR prend des décisions sur la stratégie de l’entreprise à moyen et long terme, l’organisation interne, les partenariats, les budgets.

> Comité Opérationnel (COOP)

Le COOP se réunit 2 fois par mois et a pour rôle d’assurer une évaluation régulière des tableaux de bords opérationnels, d’influer sur la stratégie à court terme, et d’assurer la bonne coordination des projets et plans d’actions en cours.

> Réunion d’équipe

La réunion d’équipe a lieu une fois par mois et permet de présenter les orientations stratégiques et les résultats de Gecco à l’ensemble du personnel, de consulter les salariés sur des choix d’organisation, de prendre en compte des souhaits d’améliorations ou les évolutions à mettre en place suite à des disfonctionnements. Les aspects liés à la sécurité au travail, aux formations et aux congés sont également traités. À chaque réunion, un animateur et un secrétaire se portent volontaire de manière tournante, ce qui permet de faire participer l’ensemble de l’équipe. Chacune de ces réunions fait l’objet d’un ordre du jour et d’un compte rendu.

 

Comment avez-vous connu Réseau Alliances ?

Nous avons connu Réseau Alliances, dans le cadre des Trophées 2016 auxquels nous avons candidaté et pour lesquels nous avons eu la chance d'être Lauréats. 

 

Qu’est-ce que les Trophées de l’Economie Responsable en 2016 vous ont apporté ?

Les Trophées de l’Économie Responsable nous ont permis de questionner nos pratiques, notamment nos "bonnes pratiques", de les identifier et de les partager, tant au sein de notre équipe, qu'en externe.

Les Trophées ont également joué un rôle de prescripteur pour Gecco, facilitant la connexion à d'autres structures.

   

Quelle est la plus-value de Réseau Alliances, selon vous ?  

La plus-value de Réseau Alliances, c'est avant tout la force de son réseau.
Ce dernier nous donne l'occasion de rencontrer des projets forts, responsables et réalistes, d'échanger avec leurs porteurs et d'en ressortir de "nouvelles" bonnes pratiques, à intégrer au sein de nos structures en fonction des moyens propres à chacune.