La 13ème édition du Forum Diversité Stage, Alternance et Premier Emploi s’est tenue jeudi 1er février 2018 de 9h30 à 17h30 au sein de la Cité des Échanges à Marcq-en-Barœul.

Une quarantaine d’entreprises étaient présentes. Elles ont apprécié la préparation des candidats grâce aux jobdatings organisés la matinée, et la qualité des candidatures.

Marie Buisset, Chargée de recrutement chez Eiffage construction : « Forum très bien organisé avec des profils très diversifiés. Certaines candidatures ont retenu mon attention et seront envoyées aux managers »

Lucie Correia, Chargée de mission handicap et diversité chez Promod : « J’ai pour ma part rencontré des jeunes talentueux qui ont vraiment des idées très précises de ce qu’ils veulent faire dans la vie et qui sont par ailleurs très motivés. Merci pour cette belle organisation »

Sitou Gayibor, président de SG Informatique : « MERCI à toute l’équipe pour le temps et l’énergie consacrés à servir, à  trouver une solution aux jeunes »

Un forum à la fois bénéfique pour les jeunes en recherche de stage, alternance ou emploi et les professionnels dans leur quête du ou des futur(s) talent(s). 

Nous remercions ainsi les entreprises pour s'être investies pour ce forum, ainsi que les jeunes d'y avoir participé !! 

 

Producteur de champignons bio, 100 % locaux, Pleurette est la seule start-up française à avoir remporté le concours européen Katana Project. Un coup de pouce pour une jeune entreprise qui sait ce que revaloriser et recycler veut dire…

En 2014, à la suite d’un World Forum, forum mondial de l’économie responsable à Lille, ils décident de mettre en pratique leurs convictions.

L’idée : réutiliser des résidus urbains, revaloriser des richesses perdues pour développer une agriculture urbaine, innovante et responsable. C’est l’acte de naissance de Pleurette, qui récupère le marc de café chez des restaurateurs lillois pour créer le substrat permettant de faire pousser des champignons bios. « Chez Pleurette, les déchets ne sont pas un problème, mais de formidables ressources à valoriser », s’enthousiasme Jürgen Engerisser, co-fondateur de Pleurette.

Plus d'infos sur lavoixdunord.fr

 

La mise en place d'une démarche RSE devient de plus en plus incontournable au sein des entreprise et notamment dans le secteur du bio. En effet, cette filière connaît un bel esor grâce à sa légitimité historique et ses valeurs fortes comme les enjeux liés à l'écologie, la santé, l'équité... 

Découvrez au travers de l'interview de Raphaël Faucheux comment Harmonie Nature est devenu le premier magasin bio indépendant à s'être engagé dans une démarche RSE officielle. 

 

Plus d'infos sur l'article de biolineaires.com

Dans le cadre du lancement de l’initiative French Impact, le Haut-Commissariat à l’Economie Sociale et Solidaire et à l’Innovation Sociale a lancé le 18 janvier 2018, avec la Caisse des Dépôts, l’appel à projets « Pionniers French Impact », les pionniers de l’Accélérateur National d’Innovation Sociale (AIS). Transition écologique, réussite éducative, économie inclusive, cohésion des territoires, autonomie… cet appel à projet est axé sur les grands défis de notre société.

L’Accélérateur national d’innovation sociale

Il a pour objectif de repérer et soutenir le développement de projets innovants, et de permettre que des innovations locales puissent devenir des solutions duplicables au niveau national.

Il s’agit de créer un effet de levier pour accompagner des projets d’innovation sociale, capitaliser sur un écosystème d’accompagnateurs des territoires et promouvoir la mesure de l’impact social.

L’appel à projet « Pionniers French Impact » s’inscrit dans ce cadre.

Les dossiers de candidatures devront être déposés sous format dématérialisé au plus tard le 26 février 2018 à 12h.

   Plus d'infos sur ecologique-solidaire.gouv.fr

 

Profitons de cette nouvelle année pour prendre de bonnes résolutions côté RSE ! 

Découvrez 10 conseils (ou bonnes résolutions) mis en valeur par E-RSE que vous pouvez prendre pour améliorer le dynamisme de vos équipes, la productivité de votre entreprise, tout en étant plus responsable et engagé.

Plus d'infos sur e-rse.net

Une trentaine de participants étaient présents ce vendredi 12 janvier lors de cette matinale sur les Plans de Mobilité.

Pour commencer cette matinale, Lucile Janssoone chef de projet RSE – mobilité durable a présenté Réseau Alliances ainsi que l’action Déclic Mobilités et a défini le Plan de Mobilités et expliqué les obligations qui l’accompagne depuis le 1er janvier. L’objectif d’un Plan de Mobilité étant  « d’optimiser et d’augmenter l’efficacité des déplacements liés à l’activité de l’entreprise », selon l’article 51 de la Loi de Transition énergétique pour la croissance verte.

Yves Massart, manager environnement de Auchan Retail France, nous a ensuite dévoilé le Plan de Déplacements de son entreprise. 130 sites sont concernés par ce projet d’envergure, organisé suite à sa participation à la Formation Management de la Mobilité & Plans de Déplacements Entreprise (lien vers : https://www.declic-mobilites.org/declic-mobilites/formation-management-mobilite) . La mobilité a été placée au cœur de la qualité de vie au travail afin de pouvoir l’animer et baisser le stress au travail. Au sein de chacun des magasins, un interlocuteur référent du Plan de Déplacements est désigné et un  guide méthodologique a été transmis afin qu’il puisse s’emparer au mieux du sujet. 4 phases constituent ce guide : préparer et piloter le projet, faire le diagnostic (avant tout en interne puis externe), définir le plan d’action jusqu’à 4-5 ans, suivre et évaluer le projet. Une application appelée “meet to drive »  a d’ailleurs été créée en interne pour optimiser les déplacements en covoiturage. »

Pour plus d’informations sur cette formation, rendez-vous sur le site web de Déclic Mobilités : il reste des places pour la session de janvier ! 

 

Avant de se lancer dans 2018, si on faisait le point des tendances qui ont marqué la responsabilité des entreprises et des marques en 2017 ? Voici 10 tendances marquantes à retenir de cette année riche en rebondissements pour la RSE et l’engagement des entreprises.

Découvrez ces tendances sur e-rse.net

Vendre des produits, certes. Mais aussi de plus en plus de services : le troisième acteur mondial du bricolage déploie depuis son siège nordiste (Lezennes) une application, Enki, capable d’interconnecter les différents objets connectables d’une maison, quelles que soient leurs marques et leurs versions technologiques.

L’application, gratuite (disponible sous Android ou sous iOS), a été discrètement lancée pour les smartphones en avril et dans le monde du marketing numérique. Avec déjà 15 000 téléchargements dont un tiers d’usagers quotidiens, c’est déjà un succès.

Bien sûr Enki ne s’adresse pas à tout le monde en ciblant les propriétaires de logements modernes, familiers avec l’esprit domotique des appareils automatiques. Mais les études de marché auprès des clients concernés dans les magasins Leroy Merlin ont été unanimes : la demande est forte et réclame une offre nouvelle pour une partie des 24 millions de foyers français. Plus d'infos sur lavoixdunord.fr