Réseau Alliances, en collaboration avec ATEMIS, a organisé dans les locaux de BE SQUARE à Roubaix un afterwork sur la thématique des nouveaux modèles économiques à destination des chefs d’entreprise.

Pourquoi est-il urgent pour les entreprises de faire évoluer leur modèle économique ?

Parce que les modèles économiques dits « classiques », fondés sur des logiques de volume qui nécessitent d’épuiser toujours plus les ressources naturelles et humaines, sont à bout de souffle. L’objectif de cet afterwork : déclencher le déclic, pour passer du volume à la valeur !

Dans un premier temps, Réseau Alliances et ATEMIS ont présenté les différentes composantes d’un modèle économique (les rouages d’un modèle économique ne repose pas uniquement sur le modèle de revenu !) et exposé les raisons pour lesquelles les modèles dominants ne sont pas en adéquation avec le développement durable. Ensuite, deux chefs d’entreprise et résidents de BE SQUARE (Cyril GEVAERT, Cabinet d’expertise comptable EASI et Laurence  D'HERBOMEZ, Cabinet d’avocat) se sont prêtés au jeu, et ont présenté leurs activités. Cet exercice a permis de mettre en lumière, à travers ces 2 cas concrets, les limites des modèles actuels, et les innovations qui permettent de s’adapter et d’être plus compétitifs. Les échanges se sont poursuivis autour d’un cocktail dinatoire.

De riches échanges et de belles rencontres !

 

2019 commence, l’heure de faire le bilan de l’année passée. Que s’est-il passé en 2018 sur les sujets d’écologie et d’environnement ? Que retirer de cette année ? Quelles sont les bonnes et les moins bonnes nouvelles ?

Voici 10 choses ou 10 tendances qui ont marqué 2018 en matière d’environnement. 5 nouvelles inquiétantes, et 5 nouvelles un peu plus positives.

Plus d'infos sur https://e-rse.net

C’était dans les cartons, ça deviendra officiel le 28 janvier : la marque Transpole sera rangée aux oubliettes au profit d’Ilévia. Cette marque symbolisera la nouvelle offre de mobilité et accompagnera le lancement de la future délégation de service public transports de la métropole lilloise. « La mobilité est au cœur des grands enjeux de notre territoire que sont la croissance urbaine, l’attractivité économique ou la qualité de l’air. Pour y répondre, nous développons une offre de transports nouvelle génération avec de nouveaux services, de nouvelles solutions de mobilité et la garantie d’une haute qualité de service », indique Damien Castelain, président de la MEL.

+ d'infos sur : www.lavoixdunord.fr

 

À « chaque étape clé de son histoire », le réseau de transports en commun a changé de nom : CTN, CGTI, COMELI, TCC, Transpole… Ilévia devra symboliser « une nouvelle ère, qui prendra corps le 28 janvier avec le déploiement d’une nouvelle offre de transports en commun ».

Basée à Saulty, l’entreprise T &B Vergers (40 salariés) cultive des pommes et des poires. Depuis quatre ans, l’entreprise s’est orientée vers une culture biologique et raisonnée. Dans cette optique, elle a installée des ruches pour la sauvegarde des pollinisateurs. Prochainement, ce sont 1 000 m2 de panneaux photovoltaïques qui vont être installés, soit un investissement de plus de 200 000 euros. Au printemps prochain, l'entreprise ouvrira également ses portes au public.

+ d'infos : https://ecodoc.hautsdefrance.cci.fr/alexandrie-7/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=116863 

 

 

On le sait, Noël est la célébration de bien des excès. Cadeaux, nourriture, décorations : on consomme beaucoup à Noël, et c’est donc l’occasion pour tout un chacun de mettre en pratique sa conscience écolo et responsable. Découvrez sur E-RSE, 5 initiatives simples pour un Noël plus responsable, avec les entreprises et associations qui peuvent vous y aider. 

Plus d'infos : https://e-rse.net/5-initiatives-pour-un-noel-plus-responsable-17699/ 

.

Découvrez le témoignage réalisé lors du World Forum 2018 de Jean-François TROCHON, Président Fondateur de Beguinage & Compagnie, qui conçoit et exploite un modèle de logements adaptés aux personnes âgées, seules, aux revenus modestes, avec une fragilité latente.

Plus de deux ans après la définition par l’ONU de la nouvelle feuille de route mondiale pour un développement durable – sous la forme de 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) – les entreprises se sont largement engagées à contribuer aux ODD.

Si le rôle que les entreprises ont à jouer dans ce défi n’est plus à démontrer, ni leur mobilisation, il reste néanmoins pour nombre d’entre elles à construire les outils leur permettant de fixer des objectifs ambitieux et de mesurer leur contribution concrète à ces objectifs collectifs.

Chez Schneider Electric, c’est le nouveau baromètre Schneider Sustainability Impact 2018-2020 qui joue ce rôle de tableau de bord. Véritable plan de transformation de l’entreprise, le Schneider Sustainability Impact est un outil de pilotage à moyen terme composé de 21 engagements forts à atteindre d’ici 2020, engagements qui contribuent aux objectifs de long terme de l’entreprise à l’horizon 2025, 2030 et 2050.

Découvrez les objectifs de Schneider Electric qui vont lui permettre de contribuer aux ODD de l’ONU.