Faire de la RSE, c’est parfois compliqué. On ne sait pas par où commencer, comment évaluer ses progrès, quels référentiels choisir. On peut s’aider de bonnes pratiques RSE à suivre, mais arrive toujours un moment où l’on finit par se demander : comment aller plus loin ? Comment améliorer l’impact de son action ? Comment concrétiser les projets ?

Découvrez 5 conseils de base mis en avant par E-RSE pour améliorer l’impact de votre stratégie RSE : https://e-rse.net/5-conseils-impact-strategie-rse-272161/#gs.xQw8AANb 

Mardi 26 février, Réseau Alliances a co-organisé avec le Club Noé une plénière sur la thématique « Et si c’était si simple de commencer avec les nouveaux modèles économiques ».

3 jeunes entrepreneurs investis dans le parcours futurs entrepreneurs responsables ont pu alimenter cette plénière en nous faisant un retour sur leur expérience d’accompagnement proposé par Sophie Letartre et Laurie Decoux, toutes deux cheffes de projet à Réseau Alliances.

Un parcours d’accompagnement qui leur permettait de bien structurer leur modèle d’affaires sur les bases des nouveaux modèles économiques en particulier l’économie de la fonctionnalité et de la coopération et le social business, afin qu’il soit plus durable et responsable.

IMG 9184

 

Celine Scavennec, créatrice de Niji, lunch box Zéro Déchet « le parcours futurs entrepreneurs responsables m’a permis de travailler mon argumentaire pour vendre mon produit durable »

Julien Druon co-fondateur de Preos, prévention santé au travail « On allait partir sur un schéma classique. Grâce au parcours, on a mis l'accent sur la valorisation. Sophie & Laurie nous ont montré le chemin pour formuler notre offre. »

Pauline Dehecq, dirigeante de Mademoiselle Biloba, ateliers et boutique de cométique bio et faite maison  "L’enjeu central de la valeur, ce n'est pas la cosmétique en soi. Si on en a conscience, alors on peut mieux vendre et faire comprendre qu'il y a d'autres manières de consommer. Le parcours était un moyen de restructurer mon offre et de me repositionner sur ma mission et mes valeurs »

En plus de l’intervention de ces 3 jeunes dirigeants, Sophie a pu partager son retour en tant que co-animatrice du parcours : "On les a beaucoup challenger sur les enjeux du territoire. La formulation de la mission a été une étape importante pour chaque projet, surtout pour les plus avancés. Leur point commun à tous c'est l'envie d'entreprendre autrement."

Une nouvelle édition du Parcours futurs entrepreneurs responsables va débuter à partir de ce mercredi 6 mars avec un afterwork de lancement à partir de 17h au Clockwork à Lille. Une dizaine de nouveaux jeunes entrepreneurs et porteurs de projet qui rejoignent l'aventure des nouveaux modèles économiques ! 

 

 

Mardi 26 février, Jean-Marie MARX, Haut-Commissaire aux compétences et à l’inclusion dans l’emploi a lancé le premier club en région Hauts-de-France de PME et TPE désireuses de participer au mouvement « la France, une chance, les entreprises s’engagent ! » #lenordunechance

Une cinquantaine de chefs d’entreprises étaient présents pour impulser une coopération régionale afin d'insérer par l’emploi les personnes les plus fragiles. Porté en région par Réseau Alliances et le Medef Hauts-de-France, le club des entreprises inclusives du Nord se définit comme « un laboratoire des bonnes pratiques en matière d’inclusion dans l’emploi ».

Cette première rencontre a donné un bel aperçu de ce qui existait dans le Nord avec quelques exemples d'acteurs et entreprises engagés : 

> des acteurs investis dans le territoire comme Réseau Alliances et son dispositif Squad emploi pour l'insertion des Jeunes Diplômés, le CPME Hauts-de-France et l'inclusion du handicap, ou encore le CJD et la mobilisation de ses entreprises en faveur de l'inclusion et l'insertion professionnelle. 

 > quelques entreprises adhérentes à Réseau Alliances ont également pu témoigner de leurs actions : T&B Verger et l'intégration de l’autisme dans l’entreprise ; Cleaning Bio et son dispositif « territoire zéro chômage », créateur d'emplois, ou encore Rabot Dutilleul et Kiloutou et le parrainage de jeunes en difficulté avec le dispositif squad emploi de Réseau Alliances. 

« Nous voulons que ce club crée un fort maillage entre ceux qui font déjà, pour partager, inspirer et aller plus loin... » parole de Florence Poivey, Présidente de la Fédération de la Plasturgie & des Composites, Membre Conseil Exécutif Medef, Présidente commission éducation/formation/insertion, qui résume totalement l'ambition de ce club ! 

 

 

 

 

Les résultats de l’Appel à Manifestation d’Intérêt « Territoires French Impact » sont tombés – Nous sommes ravis d’avoir 2 premiers territoires labellisés, Roubaix et le Montreuillois. BRAVO

La dynamique collective continue avec Lens, Bourbourg, Lille sud, Vexin Thelle et Noyon/Compiègne.

Maintenant, au travail, pour faire de l’innovation sociale, une réponse aux enjeux de ses territoires, pour les habitants et tous les acteurs engagés !

Voici les grandes lignes du projet, soutenu par une quarantaine de structures régionales.

Merci à tous pour votre soutien, votre mobilisation et à très vite !

logos

 

 

 

 

 

 

 

Notre ambition

Permettre à chaque territoire de se développer grâce à une économie plus inclusive et responsable et à chaque citoyen d'être acteur pour garantir son épanouissement et un meilleur confort de vie collectif.

 

Notre mission est d’accompagner la transformation des territoires en partant des dynamiques locales émergentes et existantes (privées, publiques, citoyennes, …).

Les territoires des Hauts-de-France sont riches de réseaux d’acteurs et d’initiatives en matière d’innovation sociale qui couvrent des champs aussi divers et complémentaires que la santé, l’habitat, l’environnement et la gestion des ressources, l’emploi, la médiation, l’alimentation, la mobilité et l’inclusion numérique …

Nous inscrivons notre action dans la logique du faire ensemble et de l’expérimentation agile, testée rapidement sur le terrain, tout en reconnaissant le droit à l’erreur et en exigeant le partage d’expériences et le transfert de savoir.

Nous portons la conviction que tout territoire peut se réinventer par une dynamique ambitieuse et collective pour un triple impact : créer de la richesse à la fois économique, sociale et environnementale, améliorer la qualité de vie, faire rayonner le territoire et ses habitants.

Comment

 

ACCÉLÉRER :  Accompagner des projets dans leur stratégie de consolidation et de changement d’échelle

 

·         Pour tous les acteurs qui souhaitent porter une innovation sociale

·         en cohérence avec le territoire et ses enjeux

·         dans une dynamique collective

 

= Pour mettre les innovations sociétales à l’échelle des besoins des territoires

 

INVENTER : faire émerger collectivement de nouveaux projets

INCUBER : Accompagner des projets au stade du concept

= Pour trouver des solutions nouvelles aux problèmes des territoires (suite aux diagnostics réalisés en amont)

 

Pour tous renseignements, contactez Sophie Letartre, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 03 20 99 46 86

FI HdF CommunautéAction 

 

 

Dans le cadre du projet Interreg "REQUAPASS – Reconnaissance et Qualification des Parcours Associatifs", la Maison Des Associations de Roubaix, au côté de partenaires franco-belges initient une démarche d’enquête auprès des recruteurs, et plus spécifiquement des entreprises du secteur marchand. Cette enquête interroge la prise en compte des parcours associatifs lors des recrutements.La finalité de ce projet est d’œuvrer pour que les engagements associatifs soient mieux reconnus, épanouissants et inclusifs sur le plan social et professionnel.

 

 

 

Le bailleur social Vilogia a décidé de se projeter sur 2050 en testant puis adoptant la démarche EnergieSprong, qui promet la rénovation "zéro énergie".

Découvrez sur Batiactu quelques explications avec Fabien Lasserre, responsable du pôle innovation technique.

Depuis le 28 janvier 2019, Ilévia remplace Transpole.

Bien plus qu'un simple changement de nom, c'est un réseau totalement nouveau qui est proposé aux usagers du tramway, du métro et du bus.
La promesse étant d'adapter le réseau aux nouveaux besoins en termes de transports, le covoiturage, la 4G dans le métro, les horaires élargis ou bien encore le transport sur réservation sont mis à l'honneur. 

Des nouveautés sont présentes sur l'ensemble du réseau, mais certaines concernent plus particulièrement les Lillois.

Plus d'infos sur le site de la Ville de Lille

En dépit du chômage et des difficultés pour les jeunes de trouver un emploi, de plus en plus de recruteurs ou de responsables RH affirment qu’il est de plus en plus difficile d’attirer, de recruter et de conserver les jeunes talents dans l’entreprise. Comment expliquer ce paradoxe ? S’il est vrai que 23% des jeunes de moins de 25 ans sont aujourd’hui au chômage, c’est aussi, en partie, à cause de l’inadéquation profonde qui existe entre les aspirations de ces jeunes travailleurs et les propositions formulées par les recruteurs. Aujourd’hui, il ne suffit plus de proposer un job pour voir affluer par centaine les candidats dotés des meilleurs profils et des compétences les plus adaptées.

Comme en matière de consommation, les demandes des jeunes sont en train d’évoluer.

Voici 3 conseils à suivre pour attirer, recruter et garder ces jeunes talents.

Plus d'infos sur e-rse.net

Bonne nouvelle pour la Mobilité en Hauts-de-France !

Le conseil régional des Hauts-de-France a voté une aide pour les particuliers qui souhaitent convertir leur voiture au carburant bioéthanol. 

L’aide en question, un million d'euros au total, est entrée en vigueur au premier janvier 2019. Pour la demander, il suffit de s’inscrire sur internet sur le site des Hauts-de-France.

Concrètement, la région va prendre à sa charge le tiers du coût d’installation du fameux boîtier qui permet à certains véhicules essence de fonctionner au bioéthanol.  

Plus d'info sur 20minutes.fr/lille